Instruments classiques

Les cuivres

Les bois et les cuivres sont des instruments à vent. Le musicien souffle pour mettre l'air en vibration et produire le son.  Le système d'émission du son fera la différence entre les bois et les cuivres.
Chez les Cuivres, l’air expiré en pression  fait vibrer les lèvres du musicien ; et c’est l’embouchure qui transmet la vibration à l’instrument qui devient une sorte d’amplificateur.
 

  • Trompette / Cornet

Professeur : Matthias PERSSON
Né le 29 mars 1964 en Suède. Matthias Persson effectue ses études musicales a Malmö auprès de Bo Nilsson, puis deux années a Los Angeles (USA) où il fut élève de Mario Guarneri et de Tomas Stevens. Elève de Pierre THIBAUD, au CNSM de Paris,il obtient son premier prix de trompette. Il fut trompette solo a l’orchestre régional de Cannes sous la baguette de M° Philippe Bender, et depuis 1985, trompette solo de l’Orchestre Philharmonique de Monte Carlo..Il fut également llauréat de grand concours internationaux : Munich 1986 ; Toulon et Genève 1987 ; Paris concours Maurice André 1988. Depuis 1994 Matthias Persson enseigne la trompette a l’Académie Rainier III et depuis 2010 Matthias Persson est membre de l’ensemble de cuivres MONACO BRASS.

  • Cor
Professeur : Patrick PEIGNIER

 
  • Trombone et Tuba
Professeur : Jean-Yves Monier
Jean-Yves Monier débute la musique dans l’harmonie de son village du Nord de la France à l’âge de huit ans, puis étudie aux conservatoires de Maubeuge, Douai et au ,CNSM de Paris avec un premier prix en 1984. il mène en parallèle  diverses expériences au sein d’orchestres parisiens avant de prendre la route du sud avec une étape de trois ans en Avignon en tant que trombone-solo de l’Orchestre Lyrique. Les valises se posent définitivement à Monaco en 1987 pour le poste de soliste à l’Orchestre Philharmoniqe de Monte-Carlo et celui de professeur de trombone à l'Académie Rainier III l’année suivante. Cette classe, étendue depuis 2007 au Tuba, se porte aujourd’hui très bien avec 13 élèves participant à toutes sortes de projets, allant du baroque avec la sacqueboute, au jazz et musiques actuelles. C’est en 2005 qu’est créé l’orchestre à vents de l’Académie de musique avec une petite dizaine d’élèves…ensemble qui ne cessera de grandir grâce à la formidable dynamique des classes concernées pour en arriver aujourd’hui à deux orchestres, juniors et séniors, de 20 à 40 membres chacun. On dit souvent que souffler n’est pas jouer, à l'Académie Rainier III on vous prouve le contraire !