Instruments classiques

L'orgue

On trouve la trace des premiers orgues au IIIe siècle avant J.C. Ce serait un grec Ktesibios qui aurait imaginé un système permettant de souffler de l'air dans des tuyaux. Son mécanisme était hydraulique (de l'eau donnait la  pression). Les tuyaux étaient des aulos, une flûte à anche double. Son nom : l'hydraule.

On peut donner l'image d'une flûte de pan 'à l'envers' ou l'air est envoyé mécaniquement et non par le souffle d'un musicien. Vers le III e siècle, le mécanisme devient pneumatique et l'orgue hydraulique est abandonné.

Au cours des siècles, l’orgue devient un instrument d'église.  Le 19ème siècle verra l’avènement d’instruments tout à fait gigantesques : nombre impressionnant de tuyaux ; 3 claviers ; tuyaux grave de 16 et 32 pieds (5 à 10 mètres !) .

Professeur : Olivier Vernet
La carrière exceptionnelle d’Olivier Vernet confirme l’espoir suscité par les nombreuses distinctions recueillies durant ses études auprès de Gaston Litaize, Marie-Claire Alain, et Michel Chapuis. Il obtient le C.A. de professeur d’orgue en 1988, puis le 1er prix d’orgue au C.N.S.M. de Paris, le 1er prix d’honneur, à l’unanimité, avec félicitations au concours international de l’U.F.A.M. à Paris en 1984, et, en 1991, le 1er prix du concours international d’orgue de Bordeaux.
Reconnu comme l’un des plus brillants représentants de l’école française d’orgue, il mène une carrière internationale, invité par les plus grands festivals.
Olivier Vernet a enregistré à ce jour plus de 90 CDs dont les intégrales Bach, Bruhns, Buxtehude, Clérambault, Couperin, De Grigny, Hanff, Kneller, Mozart, Mendelssohn, Gade, Schumann et Liszt ainsi que l’intégrale des concertos pour orgue et orchestre de C.P.E. Bach, J.C. Bach, de J. Haydn, de M. Corrette et le premier enregistrement mondial à l'orgue des concertos pour 2, 3 et 4 claviers de Bach.
Récompensé par de très nombreux Diapason d’Or, Choc du Monde de la Musique, ffff de Télérama, 10 de Répertoire, Joker de Crescendo et Recommandé par Classica, il a obtenu les 4 récompenses les plus prestigieuses décernées par la presse francophone : le Grand Prix de la Nouvelle Académie du Disque pour son intégrale Buxtehude, le Grand Prix de l’Académie Charles Cros, le Grand Prix de l’Académie des Beaux-Arts et le Diapason d’Or de l’Année 2000 pour son intégrale de l’œuvre de J. S. Bach. Olivier Vernet est titulaire des grandes orgues de la Cathédrale de Monaco. Il enseigne à l’Académie Rainier III de Monaco et au Conservatoire de Nice. Il est directeur artistique du Festival International d’Orgue de Monaco et du Festival d’Orgue de Mougins. Olivier Vernet est chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.

L'enseignement de l'orgue à l'Académie Rainier III
La classe d'orgue est ouverte aux enfants à partir de 8 ans et propose un cursus très complet de l'initiation au perfectionnement. Les adultes sont les bienvenus, et chacun trouvera matière à son enrichissement personnel et musical. Le remarquable patrimoine instrumental de la Principauté offre de nombreux instruments d'esthétiques différentes propres à illustrer tous les répertoires : l'orgue baroque allemand de Ste-Dévote, le grand-orgue Thomas de la Cathédrale, l'orgue Tamburini de St-Charles, l'orgue Cavaillé- Coll de la Chapelle des Carmes... les deux orgues de l'Académie permettent le travail personnel dans de bonnes conditions. Dès que le niveau instrumental des élèves le permet, les enseignements de la basse-continue et de la musique de chambre sont proposés en disciplines diplômantes ainsi qu'une initiation à l'accompagnement et à l'improvisation. Des auditions et visites d'instruments permettent aux élèves de se produire en public et de découvrir des instruments remarquables hors de la Principauté.